23 mai

Saint Didier

(+ 608)

 

Évêque de Vienne, né à Autun vers 540, il s’éleva contre la reine Brunehaut pour critiquer la vie dissolue de la cour. Lors d’un concile, il fut exilé sur de faux témoignages de viols mais fut rappelé par la reine lorsque les faux témoins moururent tous deux de manières inexplicables. Continuant à dénoncer les crimes de la reine, celle-ci envoya ses soldats l’arrêter en pleine messe et le fit lapider en 608 à Saint-Didier-sur-Chalaronne près de Lyon.

 

Saint Didier a vécu au 6ième siècle, sous le règne terrible de la reine Brunehaut. Il luttait contre la vie de désordre de la cour. Cela ne plaisait pas à la reine! Elle envoya ses soldats le tuer à coups de pierre.

 

Sources : www. viechretienne.catholique.org/saints/

 

 

23 mai

Saint Jérôme Savonarole, le prophète désarmé

(1452-1498)

 

Né d’une famille de médecins de Ferrare, Jérôme Savonarole (1452-1498) se destinait aux études médicales et humanistes. Mais, choqué par l’injustice qui régnait dans la société, scandalisé par l’impiété des chefs de l’Église, il décide d’entrer dans l’ordre dominicain. Ses débuts comme prédicateur sont peu glorieux : les gens se moquent de son dialecte et de ses tournures de phrases, pas assez élégantes. Peu à peu son message convainc non seulement la foule, mais les puissants de son époque. Il en vient à diriger la ville de Florence, tentant d’établir un gouvernement fidèle aux principes évangéliques. Il utilise des procédés qui frappent l’imagination des gens, tels les bûchers des vanités, où son brûlés objets d’art, fards et toilettes qui ne respectent pas la décence.

 

Mais son attitude politique, encore plus que ses dénonciations des péchés de la cour de Rome, va à l’encontre des projets diplomatiques du pape Alexandre VI Borgia. Pour se débarrasser du Dominicain, le pape l’accuse d’hérésie. Savonarole est arrêté, emprisonné et torturé. Finalement, avec deux frères qui lui sont demeurés fidèles, il est pendu et brûlé sur la place publique, et leurs corps sont jetés à la rivière, pour éviter qu’on en fasse des reliques.

 

La mémoire de Jérôme Savonarole figure le 23 mai au calendrier de certaines Églises luthériennes, qui le considèrent comme un précurseur de la Réforme protestante. Au cours des âges, de nombreux catholiques, dont saint Philippe de Néri, sainte Catherine de Ricci et le pape Pie XII, ont admiré sa droiture morale et son ardeur apostolique. Au début des années 1950, sa cause de béatification a été introduite au Vatican par les Dominicains, appuyés par le diocèse de Florence.

 

Claude Auger

 

Source : Prions en Église. Édition dominicale du 23 mai 2010. Page 34

 

23 mai

Saint Jean-Baptiste de Rossi

Il fit ses études à Rome. Après son ordination en 1721, il rejoignit le clergé romain et devint chanoine. Il travailla comme missionnaire et catéchiste, principalement parmi les cochers, les paysans et les bergers de la campagne romaine, ainsi que chez les malades et les prisonniers.