26 octobre

Saint Démétrius

 

 

Son culte fut extrêmement populaire en Orient. Le diocèse de Gap en France voulut même se l’annexer en en faisant son premier évêque. D’autres en font un martyr du premier siècle. En fait, il y eût au 4ième siècle un saint Démétrios, martyr à Thessalonique, qui bénéficia de l’enjolivement de la piété populaire. On en fit un soldat chrétien et fier de l’être, on en fit même le proconsul de Grèce et de Macédoine. Dénoncé comme fauteur de troubles, il fut condamné à lutter dans l’arène contre un gladiateur plus robuste que lui, l’on vit arrivé, avec lui, un jeune garçon nommé Nestor, frêle et courageux, qui d’un geste mis à mort ce géant. Décapité, l’empereur présent, fit mettre à mort l’enfant et Dimitri. De son corps se mit à jaillir une huile odoriférante et miraculeuse.

 

 

Saint Démétrius

 

On croit que Démétrius (aussi connu comme Démétrios, selon la prononciation grecque) a été martyrisé au début du 4ième ou du 5ième siècle à Sirmium, en Pannonie (ancienne province de l’Empire romain, aujourd’hui région de la Serbie). On ignore à peu près tout de sa vie. Ce qui est certain, c’est que tôt après son martyre, les habitants de la ville de Thessalonique, en Grèce, lui ont consacré une chapelle qui subsiste dans la crypte de l’église actuelle. Après avoir été reconstruit et restauré plusieurs fois, ce bâtiment deviendra au fil des années l’un des principaux lieux de pèlerinages de l’Orient chrétien. Il demeure encore aujourd’hui l’une des plus grandes églises de Grèce.

La légende a fait de Démétrius un aristocrate, devenu soldat, mais surtout renommé pour avoir prêché la foi chrétienne. Des mosaïques anciennes le représentent vêtu comme un diacre. Il aurait été victime de la persécution contre les chrétiens menée par l’empereur Dioclétien au début des années 300. Arrêté et jeté en prison, Démétrius y rencontre Nestor, condamné à lutter contre un gladiateur. Il le bénit, et Nestor, pourtant jeune et frêle, réussit à tuer le gladiateur, bien plus grand et plus fort que lui. L’empereur, assistant au combat, ordonne ensuite de mettre Nestor à mort par décapitation. Quant à Démétrius, il sera achevé à coup de lance dans sa prison.

Démétrius est souvent associé à Georges, un autre saint soldat; plusieurs icônes les représentent ensemble. Sous le nom de Dimitri, il est également l’un des saints les plus populaires de Russie. Le calendrier liturgique catholique fait mention du martyre de Démétrius le 9 avril. Les coptes et les orthodoxes commémorent saint Démétrius le 26 octobre, jour spécialement célébré à Thessalonique.

 

Claude Auger

 

Tiré de : Prions en Église, 26 octobre 2014, 30ième dimanche du temps ordinaire, Édition dominicale vol 78, no 42, page 34.

 

 

26 octobre

Saint Évariste, pape et martyr

 

 

Cinquième pape. On lui attribue la division des villes en paroisses. Il mourut martyr lors de la persécution menée par Trajan, au début du 2ième siècle.